Découverte de la richesse du patrimoine culturel et architectural français.

cathares.org
Quelques exemples de la beauté et de la merveilleuse diversité de l'art roman à travers un choix de monuments qui rend compte de la foi de nos ancêtres.
Les églises romanes... Humilité, pureté, inspiration, intériorisation, méditation, symbolisme. De quoi faire un beau voyage.
Haut de page

Ces lieux que j'ai aimés

pearltrees

Au gré de ma curiosité II

Cartes atlas-roman

lundi 2 juillet 2012

Randonnée dans la vallée de la Loire

Randonnée dans la vallée de la Loire


PREPARATION :

Sans réelles difficultés hormis la charge de nos sacs à dos d’une lourdeur excessive. L’inexpérience, la peur de manquer sans doute…?! En fait, grâce au très bien fait topoguide de la FFRP (Fédération Française de Randonnée Pédestre) et, pour ce qui concerne notre sujet, le numéro D O45 – Le Loiret à pied et les indispensables cartes IGN au 1/25000ème correspondantes, en l’occurrence les numéro 2219 0 (Orléans – Forêt d’Orléans), la 2220 O (Jargeau) et la numéro 2320 O (Châteauneuf-sur-Loire) plus la carte toujours IGN au 1/50000ème : Loiret Randonnée. Eh oui, avec mon sens de l’orientation inné, nous serions peut-être toujours en train de chercher notre chemin à l’heure qu’il est… Bref, avec tout ça, on s’en est sorti! Tout d’abord, sur le choix du parcourt, il fallait mettre tout le monde d’accord, ce qui fut, je dois le dire, assez facile vu l’absence de relief du tracé. Comment ça fainéant… Il est vrai que la région n’est pas spécialement réputée pour ses sommets… Nous avons tous les trois constatés que le parcourt numéro 14 de 15 km, nommé : "le circuit du Passage aux Cerfs" qui débute à l’écluse de Pont-aux-Moines prés de Mardié, était bien trop petit pour les sportifs que nous étions… D’où l’idée d’associer à celui-ci, le circuit numéro 15 qui lui ce nomme : "Jargeau, d’une rive à l’autre" donné pour 19km. Après avoir tracé notre parcours au marqueur orange fluo sur les cartes IGN, nous avons décidés d’un commun accord de commencer par ce qui nous semblé évident : Le point 1 du parcourt 14 (Attennnntion, ça devient technique là…). Voilà pour le parcourt.







Avant cette "équipée" de trois jours, prévue sur quatre initialement mais les enfants voulaient absolument aller à la piscine de Gien avant notre retour en Lorraine, j’ai réparti les rôles de chacun (Faut bien un chef tout de même, non mais!).
 
1) – Déjà, chacun établi sa liste du matériel à prendre.
2) – Après "étude" des chacune de nos listes respectives, inévitablement,  un choix déchirant pour chacun d’entre nous devait ce faire car sinon, ce n’est pas des sacs à dos qu’ils nous aurais fallu mais une camionnette pour nous suivre… Et là où nous allions, à notre grand regret, c’était impossible, même en 4×4!
3) – Après ce choix déchirant mais néamoins nécessaire, chacun s’active pour reunir en suivant point par point sa liste. S’il s’averait qu’il manqua quelque chose : Direction magasin. Il faut impérativement que tout le monde ait le nécessaire!
4) – Une fois fait, chacun re-contrôle en détail son sac à dos.
5) – Je charge Julien (le cousin de mon fils) de re-contrôler tous les pactages point par point là aussi. Je leur fait confiance et ne repasse pas derrière eux. S’il leur manque quelque chose, ma foi, ce sera les premier embétés…!
6) – Yves est chargé, lui, sur la plus grande parti du parcour, de nous guider! Oui je sais, je n’ai pas peur, (Son sens de l’orientation est aussi développé que le mien…) Mais je lui ai fait confiance et là aussi, à mon grand étonnement, il s’est débrouillé comme un chef!
7) -  Il est aussi chargé de contrôler, après chaque arrêts, pauses, etc… (Et Dieu sait qu’il y en eu… mais on est là pour ce ballader non?!) si aucun déchets, si petits soit-ils, ne traine sur les lieux de nos repos (bien mérités malgrés tout!) J’avais moi-même un cendrier portatif et, à juste raison, n’a jamais hésité à me signaler mes rares oublis… C’est bien fiston! 
 
 
 
DEPART :
 
A une soixantaine de km de Gien, je me gare sur le parking de la petite gendarmerie entre les villages de Chécy et de Pont-aux-Moines. Prudent quand même, je préviens les gendarmes pour savoir si mon véhicule peut rester sur leur parking deux nuits et trois jours. Réponse positive du représentant de l’ordre. Allé zou! C’est parti!
 
 
 
 
 
 
Présentation de l’équipe de randonneurs fous :
 





Là on a encore le sourire…






Les monstres…

 
Première étape jusqu’à Saint-Denis-l’Hôtel ponctuée de quelques petits arrêts oh combien appréciés.  Commencée à l’intérieur des terres, le chemin rejoint très vite la Loire et nous ne la quitterons plus quasiment jusqu’à la fin.


Le chemin




Une des pauses le premier jour, face à Jargeau si ma mémoire est bonne.




La même le deuxième jour…




Le troisième… Il était vraiment temps que l’on arrive…




Notre premier campement sur une des nombreuses plages de la Loire. (Très pratique de planter les sardines dans du sable…)



Après avoir monté la tente (laborieusement…) Julien et le fiston sont chargés de préparer le feu de camp. Dû sans doute à ses quelques années chez les Scout de France, Yves avait super bien préparé ce dernier en creusant le sable pour y mettre le combustible et en délimitant cette petite excavation par des pierres tandis que les deux garçons s’évertuent à trouver du bois mort, ce qui n’était pas évident dans le coin où nous nous trouvions et ce, malgré la fatigue de la journée. Chapeau les enfants!



Au petit matin, en sortant de la tente, une vue superbe de la Loire









Après un petit "réajustement technique"…


Nous reprenions notre chemin vers de nouvelles aventures…


Baignades…

Tout compte fait, c’était moi le plus claqué…




Notre deuxième campement



Après avoir visité le musée de la marine de la Loire à Chateauneuf-sur-Loire et parcouru encore quelques km, nous retrouvions nos pénates, content d’avoir découvert des endroits "secrets" des bords de Loire, heureux d’avoir vu tant de beaux paysages et fier à juste titre d’avoir accompli nos presque 40 km sans coup férir.





Enregistrer un commentaire

Village et église abbatiale de Conques

Midi-Pyrénées - 12 - Aveyron

Eglise Priorale Saint-Loup-de-Naud

Île-de-France - 77 - Seine-et-Marne

La Couvertoirade

Midi-Pyrénées - 12 - Aveyron

Les Tours de Merle

Limousin - 19 - Corrèze - Saint-Geniez-ô-Merle

Châteaux de Quéribus et de Peyrepertuse

Languedoc-Roussilon - 11 - Aude - Cucugnan (Quéribus) et Duilhac-sous-Peyrepertuse

Les trois merveilles de la Catalogne

Que d'émotion en les visitant!
On dit que l'art roman défend l'âme fidèle qui cherche dans l'ombre, le soleil intérieur. Par son ouvrage, l'artisant Catalan en a déjà laissé poindre les premiers rayons.

Château de Quéribus

Languedoc-Roussillon - 11 - Aude - Cucugnan

Sur Amazon

La Chartreuse de Verne

Provence-Alpes Côte d'Azur - 83 - Var - Collobrières

Abbaye du Thoronet

Provence-Alpes Côte d'Azur - 83 - Var

Fréjus

Provence-Alpes Côte d'Azur - 83 - Var

Aix-en-Provence

Provence-Alpes-Côte d'Azur - 13 - Bouches-du-Rhône

Les verreries de Biot

Provence-Alpes-Côte d'Azur - 06 - Alpes Maritimes

Hyères-les-Palmiers (La forteresse de)

Valdeblore - Saint Dalmas du Plan

Histoire de Valdeblore et de ses environs Visite virtuelle de Valdeblore - Saint Dalmas Valdeblore - La Colmiane

Beaulieu-sur-Dordogne (Corrèze)

Collonges-la-Rouge (Corrèze)

Turenne (Corrèze)

Curemonte (Corrèze - Limousin)

L'église Saint Pierre du Prieuré-Doyenné de Carennac (Lot)

Abbaye de Fleury - Saint-Benoît-sur-Loire - Loiret

Germigny-des-Prés (Loiret)

Aubazine (Obazine) et le canal des moines

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aubazines

Lac de Castillon et Entrevaux

Le castrum Saint Jean (Rougiers - Var)

Image du Blog sybel.centerblog.net
Source : sybel.centerblog.net sur centerblog.>