Découverte de la richesse du patrimoine culturel et architectural français.

cathares.org
Quelques exemples de la beauté et de la merveilleuse diversité de l'art roman à travers un choix de monuments qui rend compte de la foi de nos ancêtres.
Les églises romanes... Humilité, pureté, inspiration, intériorisation, méditation, symbolisme. De quoi faire un beau voyage.
Haut de page

Ces lieux que j'ai aimés

pearltrees

Au gré de ma curiosité II

Cartes atlas-roman

Ces lieux que j'ai aimés










     BELGIQUE





    AUVERGNE










    La Xaintrie
       
    Un magnifique petit pays entre Argenta à l’Ouest, le lac du barrage d’Enchanet à l’est, la splendide vallée du Lot très au Sud et la petite bourgade de Lapleau au Nord, resté sauvage et secret, un peu comme les Ardennes, que j’avais visité il y a quelques années. Vrai dépaysement et ressourcement dans cette nature à peine modelée par l’homme si ce n’était les barrages hydro-électriques, où la forêt est reine.
      lieuxsacres.canalblog.com
     





    PAYS DE LOIRE









    POITOU-CHARENTES


     
    Document complet



     



     





     
     
     


    LORRAINE

     
     
     La terre de Lorraine si souvent martyrisée et si belle pourtant! 
     
     
     CENTRE
     
     
     
     
     
    Il était une fois le château de Gien par loiret             
     

     
     
     
     
     
     
    PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR
     
     
    http://chartreuse.montrieux.free.fr
    http://la.verne.free.fr
    Les abbayes de Sénanque (Vaucluse), Silvacane (Bouches du Rhône) et le Thoronet (Var), appelées "les trois soeurs provençales", furent toutes trois fondées - de 1147 à 1160 - à quelques années d'intervalle. De ces trois abbayes, seule l'abbaye de Sénanque est toujours en activité et occupée par des moines cisterciens. (http://www.proxirama.net/abbaye/intro.htm)
     
     
     
     
    Petite virée dans les gorges du Loup et au Cap d’Antibes


    Zoom sur les gorges du loup




    Ses gorges majestueuses proposent aux touristes et promeneurs, comme aux plus sportifs
    plus qu’une agréable alternative à la fréquentation de la côte d’Azur. Véritable lieu Alpestre, il dépayse totalement par son isolement, malgré la proximité de la côte et par son aspect sauvage. Sur la petite D47, petit arrêt juste avant l’entrée de Bagnols-en-Forêt :

     
     
    Passé Grasse, nous nous arrêtons dans le petit village de Bar-sur-Loup :

     
    Charmant village aux vieilles maisons conservées. 

     
    Des petites ruelles et autres passages pleins de charmes :
     
     
     
     

     
                                                                                         Eglise paroissiale Saint Jacques le Majeur



    avec, en prime, une très belle vue de la place de l’église sur la nature environnante et sur l'entrée des gorges :
     
     
    
     Après avoir cassé la croûte, s’être désaltéré, avoir fumé notre petite cigarette, hop, direction ces gorges mystérieuses et sauvages non sans jeter un dernier coup d’œil sur ce si joli petit village médiéval :
     
     

     Et tout de suite les choses sérieuses commencent :
     
     
     
     



    Nous arrivons sur le superbe site du Saut du Loup : Entrée payante d’un euro mais qui le mérite amplement. Du belvédère aménagé, nos regards ne savaient plus où ce diriger entre les magnifiques cascades d’un coté, les marmites de géant de l’autre et toujours ces gorges dans lesquelles nous nous trouvions :
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     



    A l’entrée, des fabricants d’huile de lavande :



    Puis nous reprenons notre pérégrination :
     
     
    Jusqu’au détour d'un virage (et il n’en manque pas dans le coin...) ou nous nous arrêtons pour admirer l'endroit où l'on a le plus beau point de vue sur les gorges. Mais il ce trouve qu’un employé de la vieille distillerie "La Source Parfumé", seule fabrique de Gourdon, s’adonne, dans ce coin isolé, à sa passion : Il a crée un jardin Provençal en y faisant pousser tout ce que la Provence compte de plantes odorantes, connues ou non. Et je dois dire qu’entre le thym, le romarin, la sarriette, le basilic, la marjolaine, la livèche, l’origan, le cerfeuil, (non non, je ne suis pas devenu un spécialiste, j’ai pris des photos des panonceaux explicatifs… ) la menthe locale etc… C’est un festival de senteurs toutes plus attirantes les unes que les autres… :
     




    Non, ce n’est pas la cabane de Nicolas le jardinier mais son repère qui recel bien des trésors, notamment un tiroir rempli de fossiles datant d’une époque ou cette région béni des Dieux était sous les eaux. 



    Ici, les traces, dans la roche de coquillages laissés là comme pour nous rappeler la longue et mouvementé histoire de cette terre :

     
     
    Et nous arrivons aux deux belvédères :
    Où l’on voit bien le travail d’érosion de la rivière au cour de millions d’années sur la roche :
     
     
     



     Le fond des gorges où la petite route ce fraie un passage entre tunnels et ponts :




    Poursuivant notre périple, nous continuons en direction du village perché de Gourdon
    non sans nous arrêter (pause cigarettes oblige…) sur une plate forme herbeuse où camping car et pic niqueurs profitent du splendide spectacle :

     
     
     



    Et, à notre droite, le village de Gourdon, classé parmi les plus beaux villages de France. Bien que ne me fiant qu'à ma propre appréciation et à mes goûts, surtout dans ce domaine, je dois avouer que le charme fou qu’il dégage, le site dans lequel il s’intègre lui font bien mériter cette distinction.

     
     
     
    Dommage que ce pylône vienne ternir ce tableau enchanteur. 



     
    Puis, zou ! Arrivé à Gourdon ! Ses maisons, ses ruelles, ses restos panoramiques, son panorama place de l’église, son château et ses touristes… :
     
     
     
     
    Tient, je le mets deux fois celui là, il me plait bien ! Et pas qu’à moi d’ailleurs… :









     Belle collection d’arme de jet, de point ou à feu (à silex en autre) datant du XIIè pour la plus ancienne armure jusqu’au XVIIIè pour les armes à feu :



    Et une étonnante richesse du mobilier qui, fait encore plus rare, à traversé les aléas du temps et surtout la révolution puisqu’il date pour la plus part, du XVIè et d’origine du château. Les photos étant interdites à l’intérieur, je ne peux vous le montrer. De plus, apparemment, il n'est plus visitable d'après leur site internet. Le jardin à la Française, superbement entretenu et réservant, là aussi, de très beaux points de vues sur les montagnes environnantes et là méditerranée, jamais très éloignée en Provence : 
     







    Encadrant l’entrée du parc :
     Lions stylisés. Porteurs d’un sens allégorique ? Signifiant la puissance du maître du lieu ? J'avoue que j'ai zappé l’explication de la guide par ailleurs connaissant bien son "sujet" !
     
     
     
    Après toutes ses émotions, un petit coup pour nous rafraichir. 
    Là, c’est de la terrasse du bar 



    Sympa non ?

    De la place de l’église :

        




     Et puis comme il faut bien partir, un petit coup d’œil sur le site :





    Et à force de voir la grande bleue de loin, nous avons décidés de la voir de plus prés ! Allé hop, direction Antibes-Juan les Pins et ses plages :





     


    Des plages de l'anse de la Salis, on aperçoit sur la gauche le bastion Saint-André (fortification de Vauban), musée archéologique actuellement, et le château Grimaldi du XIIè sur son promontoire et au fond, Nice et la Baie des Anges. Comme cadre de baignade, ça me convient tout à fait. 






    La ville d'Antibes ne ce résume pas à ces plages, magnifiques au demeurant mais après une bonne journée et 250 km, nous avons préférés prendre notre temps et faire trempette, c’était trop tentant ! Le soir venu, une petite promenade sur le Cap d’Antibes où de cotes rocheuses en petites criques, un immense moment de plénitudes nous envahies face à ces paysages divins.
     
     
     
     
     




    Sur la route du retour, pendant l'inévitable pause cigarette , à quelques encablures de la maison : la Chapelle Ste Brigitte de Vidauban illuminée 



     
     
     
     
     
     
    PICARDIE 
       
     
     
     
     
     
     BOURGOGNE
     
     
     
     

    Aucun commentaire:

    Village et église abbatiale de Conques

    Midi-Pyrénées - 12 - Aveyron

    Eglise Priorale Saint-Loup-de-Naud

    Île-de-France - 77 - Seine-et-Marne

    La Couvertoirade

    Midi-Pyrénées - 12 - Aveyron

    Les Tours de Merle

    Limousin - 19 - Corrèze - Saint-Geniez-ô-Merle

    Châteaux de Quéribus et de Peyrepertuse

    Languedoc-Roussilon - 11 - Aude - Cucugnan (Quéribus) et Duilhac-sous-Peyrepertuse

    Les trois merveilles de la Catalogne

    Que d'émotion en les visitant!
    On dit que l'art roman défend l'âme fidèle qui cherche dans l'ombre, le soleil intérieur. Par son ouvrage, l'artisant Catalan en a déjà laissé poindre les premiers rayons.

    Château de Quéribus

    Languedoc-Roussillon - 11 - Aude - Cucugnan

    Sur Amazon

    La Chartreuse de Verne

    Provence-Alpes Côte d'Azur - 83 - Var - Collobrières

    Abbaye du Thoronet

    Provence-Alpes Côte d'Azur - 83 - Var

    Fréjus

    Provence-Alpes Côte d'Azur - 83 - Var

    Aix-en-Provence

    Provence-Alpes-Côte d'Azur - 13 - Bouches-du-Rhône

    Les verreries de Biot

    Provence-Alpes-Côte d'Azur - 06 - Alpes Maritimes

    Hyères-les-Palmiers (La forteresse de)

    Valdeblore - Saint Dalmas du Plan

    Histoire de Valdeblore et de ses environs Visite virtuelle de Valdeblore - Saint Dalmas Valdeblore - La Colmiane

    Beaulieu-sur-Dordogne (Corrèze)

    Collonges-la-Rouge (Corrèze)

    Turenne (Corrèze)

    Curemonte (Corrèze - Limousin)

    L'église Saint Pierre du Prieuré-Doyenné de Carennac (Lot)

    Abbaye de Fleury - Saint-Benoît-sur-Loire - Loiret

    Germigny-des-Prés (Loiret)

    Aubazine (Obazine) et le canal des moines

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Aubazines

    Lac de Castillon et Entrevaux

    Le castrum Saint Jean (Rougiers - Var)

    Image du Blog sybel.centerblog.net
    Source : sybel.centerblog.net sur centerblog.>